Kampot, la ville du poivre 🇫🇷

Kampot est parfaitement connue des cambodgiens (et pas seulement) pour sa production de poivre. Sa qualité le place parmi les meilleurs au monde.

Nous sommes donc allĂ©s Ă  une exposition pour en dĂ©couvrir un peu plus sur le mode de production, et les diffĂ©rentes sortes de poivres. Nous les avons Ă©galement goĂ»tĂ©s sur des Ĺ“ufs brouillĂ©s pour nous faire une idĂ©e plus prĂ©cise. N’Ă©tant pas de vĂ©ritables experts, nous n’avons pas pu rĂ©ellement les distinguer de ce que nous avons l’habitude de consommer en Europe. Bien Ă©videmment, nous en aurions bien ramenĂ© mais notre voyage Ă©tant encore long et les prix assez prohibitifs, nous nous sommes alors contentĂ©s de repartir avec de bons souvenirs de cette visite.

Le Tuk-tuk qui nous attendait devant l’exposition nous a ensuite amenés au temple Phnom Chhngok, un temple dédié à Shiva. Nous avons traversé des villages et des campagnes. En cours de route, nous nous sommes arrêtés pour boire un jus de canne à sucre ! Comment c’était ? Extrêmement sucré ! Pour le terminer, il nous a fallu nous forcer un peu mais nous y sommes arrivés. La vendeuse disposait d’une machine conçue spécialement à cet effet juste devant sa maison. À l’aide de cette même machine, les cannes à sucre ont été malmenées et ont ainsi pu laisser leur jus s’échapper. Nous n’aurions pas pu espérer un jus plus frais. Le prix, 0,20€ par jus.

Une fois au temple, nous nous apercevons que nous sommes quasiment les seuls touristes à s’être aventurés jusqu’ici. Nous montons les plusieurs dizaines de marches d’un escalier décoré avec des serpents à plusieurs têtes. Une fois en haut, nous avons droit à une belle vue donnant sur les champs, rizières et quelques maisons. En montant quelques marche de plus, nous accédons à une grotte dans laquelle se trouve un temple dédié à Shiva.

La visite terminĂ©e, nous sommes allĂ©s visiter une “usine” de sel. Il s’agit en fait de larges terrains sur lesquels la mer s’avance puis se retire en laissant derrière elle du sel facile Ă  rĂ©cupĂ©rer. Nous avons Ă©galement payĂ© 2$ pour voir un reportage de 6 minutes sur cette mĂŞme usine mais ça n’en valait vraiment pas la peine. On nous a Ă©galement fait goĂ»ter diffĂ©rents sels. C’Ă©tait plutĂ´t originale comme dĂ©gustation. Nous prĂ©fĂ©rons tout de mĂŞme celles de vins et chocolats ^^

Nous sommes ensuite retournés à notre hostel avant de repartir pour un tour en bateau sur le fleuve Preaek Tuek Chhu. Si vous avez déjà oublié le nom, ne vous inquiétez pas, c’est normal. La particularité de ces bateaux est que l’on peut s’asseoir par terre sur le toit et profiter d’un repas et/ou boissons (nous avons pris des bières locales). Nous sommes passés sous 3 ponts, dont 2 ont déclenché l’alarme du bateau afin de signaler aux passagers de bien faire attention à leur tête, et donc de s’allonger pour éviter tout accident. Sur le retour, une fine pluie s’est invitée et nous sommes descendus à l’étage du dessous où des familles cambodgiennes mangeaient et dansaient sur de la musique locale. Ambiance garantie !

Vidéo : https://www.facebook.com/2073641959604530/posts/2138625346439524?sfns=mo

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s