Jour 9 🇫🇷 – Direction le Laos

Au revoir Chiang Mai ! Ce matin nous partons pour le Laos mais avant de passer la frontière, nous allons passer par le temple blanc. Oui, encore un temple, c’est vrai, ils en font partout ! Mais celui-ci est assez impressionnant et d’un style différent.
Nous prenons donc un van privatisé avec d’autres personnes et nous nous mettons en route.
Le temps de trajet prévu est de 2h. Mais ces deux heures ont été pour nous beaucoup plus longues à vivre. Bien que les routes soient de très bonne qualité, notre voyage a été marqué par des descentes, montées et des virages incessants. Je ne me souviens pas avoir fait plus de 100m en ligne droite. Mais le plus embêtant a été sans aucun doute la façon de conduire de notre chauffeur. Un coup d’accélérateur et hop je relâche tout. Je remets un coup d’accélérateur et je relâche… Et ceci pendant 2 heures. Ce n’est pas le genre de chauffeur que l’on veuille engager pour conduire une limousine.

Avec une petite pause snack à la mi-chemin, nous avons réussi à nous accrocher et avons pu ainsi nous rendre au temple blanc sans encombres. Le soleil brille, il fait 36*C, et sans nos lunettes de soleil, nous arrivons à peine à ouvrir les yeux. 👀

Le temple blanc est un temple récemment bâtit (2008). D’autres temples aux alentours sont encore à construire et la livraison des travaux finis est prévue pour 2070.
L’entrée de ce temple est marquée par un pont passant au-dessus de nombreuses mains dirigées vers le ciel. Elles sont là pour représenter l’enfer. En passant sur le pont, les visiteurs évitent donc l’enfer et se dirigent tout droit vers le paradis. Bien qu’un employé du temple demanda aux visiteurs de ne pas prendre de photos sur le pont afin de ne pas bloquer cet unique passage étroit, qu’est-ce qu’ont fait nos amis chinois? Exactement le contraire… On commence à les cerner avec leur esprit de contradiction 😂. Ils font vraiment ce qu’ils veulent.

À l’intérieur du temple, on tombe sur de nombreuses représentations graphiques de super héros tels que Batman, Spiderman, Pikachu, etc. C’est très particulier. Le bâtiment en soi est une belle réalisation avec beaucoup de finitions minutieuses dont de multiples morceaux de verre colorés et insérés dans les murs extérieurs.

À l’arrière du temple, nous faisons la découverte d’un autre bâtiment, mais cette fois-ci doré. Nous prenons quelques photos et partons manger un petit quelque chose avant de nous remettre sur la route pour la frontière.
Pour ce trajet, même équipe, et… même chauffeur…
Pfiou, encore deux heures !

Ça y est, nous ne sommes plus qu’à quelques pas du Laos. Nous devons d’abord dire au revoir à la Thaïlande qui vérifie notre date d’entrée sur le territoire (car pour un séjour de plus d’un mois en Thaïlande, il faut payer un visa). Tout est ok, nous ne payons rien et montons dans un bus avec une dizaine de personnes qui nous emmène 1km plus loin à la frontière laotienne. Nous reprenons nos sacs et nous dirigeons cette fois-ci vers le bureau administratif laotien.
À l’extérieur, sont affichés les prix des visas selon la nationalité. Pour la France et l’Allemagne, c’est 30$. Pour la Grèce c’est en échange 35$ et le Canada 42$ !
Il n’y a pas a dire, il y a des endroits où il fait bon d’être français.
Nos billets de dollar sont minutieusement vérifiés… Comme si on voulait s’amuser à ça dans un pays communiste ! On nous prend en photo les uns après les autres et sommes ensuite autorisés à passer. Youhou !

Nous prenons alors un Tuk-tuk et nous dirigeons vers la ville laotienne la plus proche de notre point d’entrée, Houay Xay.
Nous déposons nos affaires à l’hostel et partons découvrir les environs. Nous repérons des escaliers menant vers un temple (le prochain qui me dit « encore un », couic!) et faisons la connaissance de Mokhet, un moine bouddhiste. En nous voyant, il s’est approché de nous et nous a demandé d’où nous venions. Carola pensait qu’il venait se plaindre de son short trop court pour un tel lieu sacré.
Mokhet nous expliqua un peu ce qu’il fait, et la signification du drapeau bouddhiste. Une rencontre agréable mais interrompue rapidement par d’autres de ses confrères l’attendant. Nous avons tout de même eu le temps de lui demander son autorisation pour le prendre en photo. Nous n’avons pas osé le selfie bien sûr ^^

Nous décidons de partir une dernière fois nous restaurer avant de nous coucher.
Pendant notre repas, nous apercevons à plusieurs reprises des enfants conduisant des scooters et motos de façon complètement décontractée, et sans casque. Quand je vous dis des enfants, ça va de 8 ans à 13 ans 😂. Ils prennent même un ou plusieurs copains derrière eux… Tout va bien.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s